Carnosine et sclérose en plaque

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie imprévisible et souvent invalidante du système nerveux central (SNC) qui perturbe la transmission de l’information au niveau du système nerveux central, mais aussi entre le SNC et le corps. L’évolution, la sévérité et la spécificité des symptômes chez une personne atteinte de SEP ne peuvent pas encore être prédits. La plupart des personnes atteintes de SEP sont diagnostiquées entre 20 et 50 ans, avec au moins deux à trois fois plus de femme que d’hommes atteintes de la maladie.

La sclérose en plaques (SEP) implique un processus à médiation immunitaire dans lequel une réponse anormale du système immunitaire du corps est dirigée contre le système nerveux central (SNC). L’antigène exact ou cible qui active les cellules immunitaires à attaquer – reste inconnu, ce qui explique pourquoi de nombreux experts considèrent la sclérose en plaque comme maladie “à médiation immunitaire” plutôt que “auto-immune”.

  • Au niveau du SNC, le système immunitaire attaque la myéline – la substance grasse qui entoure et recouvre les fibres nerveuses.
  • La myéline endommagée forme le tissus cicatriciel (sclérose), qui donne son la maladie.
  • Lorsqu’une partie de la gaine de myéline ou de la fibre nerveuse est endommagée ou détruite, les impulsions nerveuses qui se dirigent vers et depuis le cerveau et la moelle épinière sont déformés ou interrompus, produisant ainsi une grande variété de symptômes.
  • On pense que la maladie se déclenche chez des individus génétiquement prédisposés en présence d’une combinaison d’un ou plusieurs facteurs environnementaux.
  • Les personnes atteintes de SEP développent généralement l’un des quatre types de la maladie, et peuvent avoir des symptômes légers, modérés ou graves. (syndrome cliniquement isolé (SCI), SEP récurrente-rémittente (SEP-RR), SEP primaire progressive (SEP-PP) et SEP secondaire progressive (SEP-SP).

Il n’existe aucun médicament connu pour soigner la sclérose en plaques. Les médicaments utilisés pour la traiter la SEP, bien qu’étant modérément efficaces, peuvent avoir des effets secondaires et être mal tolérés.

Karnozin Extra a montré des résultats étonnants et incroyables chez les patients atteints de SEP. Par exemple, les patients qui ont pris de la carnosine ont subjectivement remarqué que les symptômes qu’ils avaient avant la prise de la carnosine avaient régressés.  Sachant que la SEP peut endommager les nerfs du cerveau et de la moelle épinière, les muscles peuvent devenir faibles et inefficaces. Les spasmes ou contractions musculaires, ou les mouvements involontaires soudains, également connus sous le nom de spasticité sont communs. On a remarqué que la carnosine augmentait la force et la contraction musculaire et diminuait les spasmes. Par ailleurs le premier bénéfice que les patients observent après la prise de la carnosine porte sur les « brûlures dans les jambes ». Ces résultats pourraient s’expliquer par le fait que la carnosine agit comme neuropeptide (intensifie la transmission du flux nerveux) ou nettoie les produits métaboliques toxiques des cellules qui souffrent du stress oxydatif. Les patients ont également remarqué une diminution de la fatigue, des vertiges, des nausées et des troubles visuels. Il y a également des patients chez lesquels la SEP a été diagnostiquée plusieurs années auparavant, qui ont d’emblée commencé à prendre régulièrement de la carnosine et chez lesquels aucun symptôme de la SEP n’a encore apparu.

Actuellement il n’y a pas d’explication scientifique officielle ni d’étude clinique menée qui pourraient expliquer avec précision la corrélation entre la carnosine et la sclérose en plaques, mais les réactions des patients atteints de SEP qui prennent KarnosinExtra (une formule spéciale de supplément à base de carnosine) sont remarquables !

Les patients ont rapporté :

  • Une réduction de l’intensité et de fréquence, ou une disparition complète des crampes.
  • Une forte augmentation de la force dans les muscles.
  • Amélioration de la vue
  • Augmentation de la motricité fine (coordination des muscles de la main, des mouvements des poignets et de la main)
  • Libido accrue
  • Augmentation de la clarté d’élocution

Il existe encore beaucoup de réponses à trouver, nous travaillons dessus.

Compte tenu que Karnozin Extra n’a aucun effet toxique, il s’agit d’un complément alimentaire naturel qui agit de manière systémique et ne nuit à aucun traitement connu de la sclérose en plaque, il peut être recommandé en toute sécurité en tant que thérapie adjuvante dans le traitement de cette maladie.

Très important à lire :

Tous les suppléments à base de carnosine sont-ils les mêmes ?

Patient diagnostiqué avec la SEP et son expérience avec Karnozin Extra(sous-titre français disponible):

Les patients atteints de SP parlent de leur expérience avec Karnozin Extra (sous-titre français disponible)

Publié: avril 2018