Carnosine et se effets chélatants

La carnosine a la capacité de chélater les métaux.

Que-est-ce que cela signifie ? Le terme chélater est dérivé du mot grec « khêlê » qui signifie « griffe » et exprime la capacité d’unifier, en ajoutant la substance (dans ce cas la carnosine) à l’excès de métaux dans les tissus et le sang. Les chélates sont des substances qui peuvent être éliminées de l’organisme par le foie et les reins. La thérapie de chélation est un traitement de désintoxication classique traditionnelle qui était principalement utilisé en médecine. Divers médicaments chélatants, comme la pénicillamine, l’EDTA et d’autres, ont été utilisés par voie intraveineuse. Ce traitement élimine efficacement les métaux lourds du corps. Le traitement de chélation est également utilisé comme méthode complémentaire pour de nombreuses autres maladies, non seulement pour les troubles causés par l’intoxication aux métaux lourds, mais contribue également aux effets positifs suivants :

  • Dilater les vaisseaux sanguins rétrécis
  • Diminuer la pression artérielle
  • Réduire l’activité des radicaux libres
  • Augmenter l’apport d’oxygène aux cellules
  • Éliminer les métaux lourds toxiques du corps
  • Améliorer la mémoire
  • Soulager les douleurs au niveau des extrémités
  • Améliorer l’élasticité des vaisseaux sanguins
  • Augmenter le flux sanguin vers le cœur, le cerveau, les autres organes et les extrémités
  • Augmenter l’activité enzymatique

A la fin des années 50, la thérapie de chélation utilisant l’EDTA était une méthode assez populaire pour traiter l’athérosclérose. L’EDTA agissait en éliminant le calcium des parois sclérosées des vaisseaux sanguins, afin de retrouver leur élasticité. Cependant, cette thérapie était très coûteuse et nécessitait beaucoup de temps, car l’EDTA était administré par voie intraveineuse, une séance durait environ 3 heures et le traitement nécessitait 10 à 20 séances pour obtenir l’effet désiré.

Karnozin Extra en tant que complément alimentaire fournit le même effet chélateur que l’EDTA, et fournit une thérapie de chélation orale moins chère. Il est capable de chélater des cofacteurs d’oxydation : cuivre, zinc, fer et autres métaux toxiques tels que l’arsenic, le plomb, le mercure, le cadmium et le nickel.

Carosine et vaccins ?

Les composés organiques du mercure (thiomersal, ou thimérosal) sont, comme conservateurs antimicrobiens, des composants de plusieurs vaccins, bien qu’étant indiqués comme substance toxique pour le système nerveux depuis 1930. La carnosine aurait un intérêt crucial puisque la carnosine élimine ces composés organiques du mercure de l’organisme de l’enfant. Il serait donc bon que chaque personne vaccinée, enfant ou adulte, prenne Karnozin Extra comme mesure prophylactique pour éliminer le thiomersal.