Carnosine et ses effets biologiques

L’activité de la carnosine est basée sur son activité antioxydante, anti-glycation et anti-carbonylante, en plus de la chélation des métaux lourds et de la capacité de tamponner le pH. Nous concluons que Karnozin Extra peut être recommandé pour les patients sous stress oxydatif comme un remède naturel ayant une efficacité élevée et sans effets secondaires.

Les fonctions biologiques de base de la carnosine sont :

  • tamponner l’acide lactique- maintenir la valeur pH des muscles lors des efforts;
  • la chélation des métaux lourds (détoxification de l’organisme des métaux lourds);
  • élimination des radicaux libres grâce à l’effet antioxydant;
  • élimination des molécules de glucose = inhibition de la glycation (glycosylation non enzymatique)
  • inhibition de la carbonylation des proteines = carnolysation (glycation et carbonylation – le processus typique du vieillissement des protéines);
  • la séparation des aldéhydes (séquestre des aldéhydes);
  • le rôle de neurotransmetteur
  • la protection du protéasome;
  • réduction de l’effet anti-inflammatoire et cancérigène de la cytokine IL-8;

La conclusion est que la carnosine élimine les aldéhydes et élimine les produits métaboliques extrêmement nocifs, tels que les parties dégénératives des protéines (chaînes de protéines endommagées, sucres et phospholipides), tout en jouant un rôle majeur dans la formation de nouvelles structures plus résistantes. En tant que complément alimentaire, Karnozin Extra a un rôle dans la réduction des complications du diabète, de l’athérosclérose, de la maladie d’Alzheimer, de la maladie de Parkinson, de l’épilepsie, de l’autisme, de la dyslexie, de la schizophrénie et des syndromes apparentés.

Il a été démontré que la carnosine supprime la glycosylation non enzymatique et les formes de protéines obtenues par réticulation et résultant de l’utilisation d’aldéhydes, aldoses, cétoses, trioses et malondialdéhyde (MDA – le produit de la peroxydation lipidique, qui se produit sous l’influence de radicaux libres d’oxygène dans les substances lipidiques). La carnosine supprime les formes extrêmes de glycosylation des protéines (produits de glysation avancée – ou AGE), induites par la MDA. Elle supprime également les formes produites par la réticulation des protéines d’ADN qui se forment sous l’influence de l’acétaldéhyde et du formaldéhyde. Le produit de la peroxydation des lipides MDA réagit avec les protéines, et forme des produits qui sont mis en évidence par des tests comme preuve de la carbonylation des protéines.

https://www.researchgate.net/publication/258056381_Physiology_and_Pathophysiology_of_Carnosine